C’est en 2019 que le Projet SmartCommerce trouve sa genèse. 

A l’époque, dans le cadre du Programme de formation “Digital Commerce“, plusieurs contacts sont noués à la demande de décideurs locaux. 

Echevins, bourgmestres, responsables d’Adl souhaitent des rencontres en marge des ateliers. Objectif : savoir comment, eux, au niveau communal, ils peuvent activer des outils numériques. Ils savent que certains outils numériques sont susceptibles de favoriser la dynamique commerciale de leur territoire. L’idée va faire son chemin, notamment chez Héléne Raimond, chargée du programme Digital Commerce, qui relaie ce besoin auprès de l’Agence du Numérique.

 

Bicode - Training, Advice, Marketing and Digital Creation

Smart Commerce

Bicode - Training, Advice, Marketing and Digital Creation

Smart Commerce : développement de quartiers commerçants connectés

“Le projet Smart Commerce a pour objectif le développement des outils numériques promouvant les quartiers commerçants et organisant l’achat en ligne de biens vendus par localement. Il vise à renforcer l’attractivité des quartiers de Commerce. Ceci dans une perspective e-commerce, par un audit et un plan d’actions spécifique à la localité.

L’action consistera à développer un outil et une méthodologie permettant aux villes et communes de faire le cadastre de leurs gisements de données et voir dans quelle mesure ces derniers peuvent être améliorés et valorisés pour créer un parcours client sans friction jusqu’aux commerces de centre-ville et retour, et à assurer l’utilisation de cet outil, sa compréhension et sa diffusion.”


  • Willy Borsus,Vice-Président de la Wallonie, Ministre de l’Économie, de la Recherche et de l’Innovation, du Numérique, de l’Agriculture, de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire, de l’IFAPME et des Centres de Compétence

L’Agence du Numérique de la Région wallonne (AdN) a mis en place un “Smart Territory Board” . Il regroupe, notamment les SmartCity Managers des localités wallonnes, mais aussi des centres de compétences ou de références, comme Multitel, Futurocité ou encore le SmartCity Institute. Sous la houlette de Pascal Poty et d’Isabelle Rawart, ce groupe permet d’échanger et de contribuer aux différents programmes d’actions proposés par l’AdN. 

Ce groupe a souvent constaté la difficulté d’établir des logiques Smart dans le cadre d’organisations fonctionnant essentiellement “en silos”. Le Commerce est un des points souvent évoqué par Gérald Trokart, membre de ce Smart Territory Board, pour souligner et pour convaincre de la nécessité d’une démarche transversale. C’est aussi un des éléments fondamentaux qui composent la démarche “SmartCommerce” aujourd’hui..

ON VOUS CONTACTE