QR – code … contact du troisième type ?

barcode cellphone close up coded

ça ressemble à un reste des années 80, un prétendu dinosaure que l’on pensait effacé par les technologies embarquées dans les applications des smartphones. De façon tout aussi imprévisible que le Covid qui le remet au goût du jour – le QR code connaît une nouvelle jeunesse…

Plus de contact… et pas de passage de relais. On en deviendrait parano mais le virus du Covid – ou de la Covid – semble être partout. Plus question de carte de restaurant passée de main à main, de carte de vin échangée voire même de carte plastifiée qui serait désinfectée.

Le QR code, ce carré pigmenté d’autres carrés qui composent un code lui même lié à une adresse électronique ( adresse internet, email, application, contenu multimédia,…) est le meilleur moyen pour permettre de communiquer une information complexe de façon visuelle sans contact.

Le QR code et le covid

Le voici donc de retour sur les tables de restaurant ou dans les bistrots. Oh, il n’avait pas vraiment disparu. Les bâtiments remarquables, classés au patrimoine, bénéficiaient pour la plupart d’un code de ce type permettant au passant de s’informer. Les POI (points d’intérêt ) touristiques également et on pouvait facilement tracer une balade grâce à ces codes où que ce soit en évitant de voir des panneaux vandalisés perdre le promeneur.

Savez vous ce que veux dire QR code ? En anglais, cela signifie Quick Response Code. Cliquez pour tweeter

Le QR code est un des éléments fondamentaux de l’application « StopCovid  » du gouvernement français.

La Corée du Sud va également tester un système de traçage intégrant ces codes. Enfin, aux Etats-Unis, dans les boutiques de la marque Lacoste, il sera possible pour les clients de scanner un QR code qui indiquera “le nombre de fois et le moment où le magasin a été désinfecté pour la dernière fois”, rapporte La Revue du Digital

Du bon usage du code QR …

Par delà ce retour du QR code dans le cadre de la crise que nous connaissons actuellement, rappelons que ces codes peuvent aussi être très utiles de façon positive hors de toute problématique sanitaire.

Voici quelques éléments :

L’avantage c’est que vous pouvez faire le lien entre la publicité papier (dans un magazine, un toute boîte,…) et votre site ou votre page Facebook.
Autre avantage : vous permettre de montrer votre établissement là ou l’espace publicitaire vous limite à quelques photographies.
Enfin, ce type de lien peut vous amener une foule d’informations quant aux personnes qui auront remarqué votre publicité : où l’ont-ils lue, quelle langue parlent-ils ? En effet, vous pouvez insérer un code QR à un e publication papier et ainsi voir quelles sont les personnes qui consultent cette publication (pour autant qu’elles utilisent le code évidemment).

Aujourd’hui, c’est d’autant plus simple qu’il n’y a plus lieu d’avoir une application spécifique pour lire ces codes. Les appareils photo des smartphones les « détectent » lors du cliché et vous proposent de cliquer sur le lien qui vous est ainsi proposé.

Les smartphones permettent de lire les codes QR sans application spécifique

Au Quebec, lors d’une campagne électorale les candidats ont régulièrement inséré un code QR dans leurs affiches et supports promotionnels ; « au bout » de ce code QR, un site internet, voir la ligne téléphonique du candidat.

Difficile cependant d’assurer l’optimalisation du procédé. D’une série d’affiches, combien feront l’objet d’un affichage hors de portée (le code doit être « photoscané » par le smartphone de l’utilisateur) de données mobile pour l’utilisateur (ex. un parking souterrain ou une cabine d’ascenseur.

Enfin, il y a lieu de veiller à ce que ce lien créé par un code QR aboutisse à un contenu adapté (optimisé pour un smartphone, par exemple). Préférez lier votre code QR à une page d’un site « responsive design » qu’à un fichier pdf ou jpg.

Une application (mobiletag) permet la lecture de codes QR et de codes barre afin de comparer les prix, voire d’en encoder…

Quelques autres usages de code QR :

Les fiches d’une agence immobilière derrière une vitrine

Voici donc un outil complémentaire à intégrer dans une réflexion « marketing/communication » afin de faciliter l’accès aux informations et espaces numériques.




Leave a Reply

Your email address will not be published.


Comment


Name

Email

Url


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.